Accéder directement au contenu sans lire la navigation

Charte

Version imprimableVersion imprimable

LE RESPECT DES PATIENTS, UNE PRIORITE POUR LE CHwapi

Le Département Communication du Centre Hospitalier de Wallonie picarde se tient à la disposition des médias et des journalistes afin de favoriser leur recherche d’informations et de contacts.   

La priorité du CHwapi est d'assurer à ses patients une prise en charge optimale.
Pour le confort et le bien-être de ces derniers au sein de notre établissement, voici quelques recommandations:

  • Demander une autorisation pour la réalisation de reportages, les interviews et la prise de photos dans le cadre des activités du CHwapi.
    Les reportages et les prises de photos sont soumis aux textes de lois et aux règles déontologiques des professionnels de la santé et de la presse. Pour toute demande d’informations, d’interview, de reportage ou de prise de photos, nous vous remercions de vous adresser systématiquement au Département Communication. Il vous aidera à obtenir les renseignements ou les accords que vous souhaitez le plus rapidement possible.
  • Pour les demandes de reportages, nous vous remercions de préciser au département Communication :
    -  vos coordonnées (nom, téléphone, mail);
    -  le nom du média;
    -  le sujet que vous souhaitez traiter et sous quel angle;
    -  la date du reportage et la date de diffusion;
    -  le type de reportage (film, interview ou photo);
    -  les personnes que vous souhaitez interviewer (patients, personnel du CHwapi).
  • Respecter la vie privée, le secret médical et la dignité des patients.
    Le CHwapi ne peut fournir aucune information sur la présence et l’état de santé d’un patient. Le secret de la santé englobe toute une série de composantes : l’hospitalisation, la maternité, la paternité, la contamination, la dépression, etc.
  • Ne pas troubler le repos des patients.
    Toute intervention des médias doit se faire dans le calme et dans la discrétion afin de ne pas perturber le bien-être des patients.
  • Respecter le droit à l’image des patients.
    Toute personne filmée, photographiée ou interviewée dans le cadre des activités du CHwapi doit donner une autorisation écrite au média souhaitant diffuser son image ou son témoignage.